Calcifications dans les seins: traitement naturel

Les calcifications dans les seins sont de petites accumulations de calcium que l'on peut observer dans le tissu mammaire lors d'une mammographie. Ces dépôts sont fréquents et souvent bénins, ils ne doivent donc pas être alarmants au début.

Différentes causes peuvent être à l'origine des calcifications mammaires. Selon leur forme et leur taille, ces calcifications sont classées comme bénignes et suspectes. Dans de nombreux cas, les remèdes naturels peuvent être utilisés pour éliminer ou réduire la taille des calcifications. C’est pourquoi, si le sujet vous intéresse, dans l’article ONsalus suivant, nous parlerons des calcifications mammaires: traitement naturel.

Calcifications dans les seins: causes

Les calcifications dans les seins peuvent avoir différentes origines ou des facteurs qui stimulent leur formation, bien qu’aucune cause directe ne produise ces dépôts.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les calcifications ne sont pas directement liées à la consommation de calcium, ni de complément alimentaire, ni à l'hormonothérapie. Parmi les facteurs liés à l'apparition de ces accumulations figurent:

  • Infections ou lésions antérieures dans les seins.
  • Produits anti-transpirants ou crèmes topiques.
  • Tendance aux kystes mammaires.
  • Calcium dans la peau ou les artères.
  • Mammite
  • La radiothérapie pour traiter un cancer précédent.

L'âge est également un facteur très important à prendre en compte. Au fil des ans, ces calcifications ont de plus en plus tendance à être observées. Habituellement, lorsque les femmes vieillissent, le métabolisme du calcium se modifie et, avec les changements hormonaux de l’âge, il existe une tendance à l’ostéoporose.

Le calcium commence alors à se déposer dans d'autres parties du corps, telles que les artères et le tissu mammaire. Il en résulte des calcifications qui, chez les femmes de plus de 50 ans, sont très fréquentes, grandes et aux bords arrondis. Ce type s'appelle macrocalcifications. En revanche, certaines microcalcifications sont observées sous forme de très petites taches sur la mammographie.

Types de calcifications

Les calcifications ne sont pas seulement classées par leur taille. En réalité, ce qui préoccupe le plus le médecin traitant, ce sont les caractéristiques qui peuvent le lier au cancer, comme certaines caractéristiques sous forme de grappes irrégulières. Selon ce critère, il existe trois types de calcifications :

  • Les calcifications bénignes : elles constituent le type le plus fréquent et l’indication médicale est de les surveiller chaque année au moyen d’une mammographie, en tenant compte de tout changement. Bien qu'il ne soit pas habituel qu'une calcification bénigne devienne maligne. Habituellement, ce sont des macrocalcifications, puis de gros et hors des canaux mammaires sont décrits.
  • Calcifications probablement bénignes : cette calcification a moins de 2% de chances de devenir cancéreuse.
  • Calcification suspecte : cette calcification est plus susceptible de se transformer en cancer, mais ce ne sera pas toujours le cas. Selon le California Pacific Medical Center, l'un des quatre ou cinq des patients présentant une calcification suspecte sera atteint d'un cancer. Dans ces cas, il est recommandé d'effectuer une biopsie et de garder les calcifications sous observation. Ce sont généralement des microcalcifications, localisées dans les canaux mammaires, d'abord sous forme de petites taches individuelles, puis en grappes. Le schéma que ces calcifications forment peut aider à déterminer s'il s'agit ou non d'un cancer du sein.

Calcifications dans les seins: traitement naturel

Lorsque des dépôts de calcium apparaissent sur la mammographie, ils ressemblent généralement à des taches blanches et sont si petits qu’ils ne peuvent pas être ressentis. Dans tous les cas, il existe des moyens de réduire leur taille ou de chercher à les éliminer. Dans un premier temps, il est recommandé d'avoir une alimentation équilibrée :

  • Faible teneur en graisses saturées
  • Faible teneur en farine et en sucres raffinés.
  • Éliminez les aliments contenant des méthylxanthines, tels que le café, le thé noir, le chocolat et les sodas.

En général, il est recommandé de mener une vie saine, ce qui inclut, en plus du régime alimentaire sain, l'activité physique . De bonnes habitudes minimiseront non seulement les risques de calcifications mammaires, mais aideront également à les éliminer et auront un impact positif sur la santé en général. Ces bonnes habitudes devraient inclure, en particulier, une consommation modérée d'alcool et éliminer les cigarettes.

De même, la consommation de certains aliments peut aider à prévenir et à réduire la taille des calcifications. Parmi ceux-ci sont:

  • Les légumes.
  • Aloe Vera
  • Le citron.
  • Aliments contenant de la vitamine E: tels que l'huile d'olive, les noisettes, les graines de sésame et de tournesol.
  • Aliments contenant de la vitamine A: tels que carottes, melons et œufs.
  • Il est également conseillé de consommer de la propolis, qui aide à contrôler la sécrétion d'œstrogène et de thé vert, considéré comme un puissant antioxydant.

L'application directe de cataplasme sur les seins peut également aider à réduire les symptômes et l'inflammation. Dans ce cas, l'huile de ricin peut être appliquée directement sous la forme de compresses ou d'un cataplasme d'argile, lorsque les calcifications sont considérées comme bénignes.

Calcifications bénignes et suspectes: recommandations

Calcifications dans les seins bénins

Dans la plupart des cas, les calcifications mammaires sont bénignes. Cependant, lorsqu’ils sont examinés pour la première fois à la mammographie, le médecin doit les vérifier pour confirmer qu’ils restent bénins. Puis, une fois la mammographie examinée, le médecin demandera probablement au patient de revenir avec une nouvelle mammographie à six mois .

Si aucun changement n'est observé, le médecin demandera quand même un troisième examen six mois plus tard. À partir de ce contrôle, s’il n’ya pas eu d’évolution des calcifications, le patient pourra revenir aux contrôles annuels. Il n’est pas habituel que les calcifications bénignes deviennent malignes.

Calcifications dans les seins suspects

Dans le cas de calcifications considérées comme suspectes. Habituellement, le médecin procédera à une biopsie après la mammographie au cours de laquelle les calcifications ont été identifiées. L'échantillon sera étudié pour déterminer s'il s'agit d'un tissu cancéreux . Sinon, et ce sont des calcifications bénignes, elles doivent être surveillées tous les six mois.

Si, au contraire, des cellules cancéreuses apparaissent sur la biopsie, le médecin doit traiter le patient le plus tôt possible. Un des facteurs de succès du traitement du cancer du sein est la détection précoce. Il est donc très important d’être conscient de tout changement observé ou ressenti.

Cet article est purement informatif, en ce sens que nous n’avons aucun pouvoir pour prescrire des traitements médicaux ou poser un diagnostic quelconque. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de tout type de problème ou d'inconfort.

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Calcifications dans les seins: traitement naturel, nous vous recommandons d'entrer dans notre catégorie de système de reproduction Féminin.

Recommandé

Qu'est-ce que le féminisme et les différences avec le féminisme?
2019
Mucus avec du sang chez les bébés: à quoi est-ce dû?
2019
Condylomes éclairés: contagion, symptômes et traitement
2019